• Une traversé d’atlantique plus tard...

     

    Ma vie, mes pensées me ramènent toujours vers un même lieu. Ce village n'est pas vraiment beau. C'est plus exactement une station de ski. A quelles dizaines de kilomètres il y en a des plus réputées, des plus grandes, des plus belles. Pourtant je suis attiré par elle. En y réfléchissant bien, une région de ce beau pays représente l'axe de vie de mon existence de ses six dernières années. La banlieue noire, cette banlieue froide qui m'a vu grandir est bien loin de ces paysages rocheux, de ces vallées couvertes de conifères, de ces glaciers tombant à nos pieds.

    Derrière les vitres, les arbres étirent leur hombre sur le sol gelé. Ils seront bientôt poudrés de blanc.

    Au programme des 24 prochaines heures : un peu de train et beaucoup d'avion pour aller à l'opposé de l'endroit où je souhaiterai être... Malgré cela, je repars...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :